Colloques

Le Sénat du Comté de Nice

Télécharger le programme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les avocats en temps de guerre. Représentation d'une profession face à la crise

Colloque organisé les 11 et 12 décembre 2014 à Nice.

Télécharger le programme


Droit et juristes dans les États de Savoie:Modèles juridiques nationaux et Science Européenne

8ème colloque du Pridaes , Cuneo,  6-7 Novembre 2014

Télécharger le programme
 


Iconographie et science politique

Colloque organisé Les 22 et 23 mai 2014 à Nice

Télécharger le programme

Argument.
Les documents iconographiques constituent, depuis longtemps, une source indispensable aux historiens (DUBY), tandis qu’ils se sont peu à peu imposés comme matériau empirique inséré au « Journal d’enquête » dans le travail de terrain (BEAUD, WEBER).

De même, il existe de fréquents recours aux documents iconographiques en science politique. En effet, Guy MICHELAT inaugure l’utilisation des images pour conduire des entretiens « semi – directifs », la pratique ayant depuis fait des émules (LAVABRE, PINA, SAVARESE, BELOT). Parallèlement, bon nombre de travaux portant sur la sociohistoire de la citoyenneté (DELOYE, OFFERLE) ou sur la mise en scène rituelle du politique (MARIOT) sont élaborés à partir de corpus de documents parmi lesquels figurent des images, des affiches, des caricatures, des photographies. Ainsi certains messages politiques, loin de se résumer à une propagande par l’affiche (GERVEREAU), peuvent-ils être analysés à partir de matériaux iconographiques (DEZE, CRETTIEZ, MARIOT).
Enfin, la communication politique circulant, en partie, avec des images, il devient difficilement justifiable de concevoir une science du politique indépendamment d’une analyse de l’iconographie, qu’elle soit produite par les acteurs eux-mêmes ou par les journalistes, par exemple.

Dans ces conditions, et alors qu’il n’existe guère de retour réflexif sur ces recours aux images, c’est à une première réflexion d’ensemble sur la diversité des usages de l’iconographie en science politique que cette journée d’études est consacrée. Deux principales pistes de réflexion seront proposées :

1/ La première portera sur les usages méthodologiques des documents, conçus comme des supports à la pratique de l’enquête. Seront ici privilégiées les contributions consacrées à la fabrique des données d’enquête, notamment textuelles, à partir d’images ;

2/ la seconde portera sur l’image comme matériau iconographique à part entière en science politique. Comment les documents iconographiques peuvent-ils être analysés pour produire des savoirs dans la discipline, et dans quelle mesure le travail interprétatif de ces matériaux pose des questions spécifique et/ou similaires à l’analyse des autres données (textes, discours, statistiques, observations, etc.) ?

Seront privilégiées les communications appuyées sur des cas empiriques concrets à partir desquels peuvent être proposés soit un retour réflexif sur la pratique de l’enquête, soit un retour rétrospectif sur les conditions d’interprétation des documents iconographiques.


Etats de Savoie, Eglises et institutions religieuses des Réformes au Risorgimento

7ème colloque du Pridaes a eu les 17-18 et 19 octobre 2013 à Lyon

Télécharger le programme


"Le populisme au concret. Représentations du peuple et pratiques politiques"

Colloque a eu lieu les 13 et 14 juin 2013 à l'UFR Droit et Science politique

Télécharger le programme


"Du lieutenant criminel au juge d'instruction, Rétrospective sur une fonction judiciaire"

Colloque organisé à l'UFR Droit et Science politique (11 et 12 février 2013).

Télécharger le programme


"Espaces menacés, espaces protégés, les formes d’encadrement des rivages en Méditerranée occidentale (XVIe-XXIe siècles)"

Colloque international a lieu les 15 et 17 novembre 2012 à l'Université de Nice-Sophia Antipolis.

Télécharger le programme


"Intendants et intendances en Europe et dans les États de Savoie. XVIIème - XIXe siècle"

Le colloque a lieu les 25, 26 et 27 octobre 2012 à l'Université de Nice-Sophia Antipolis.

Télécharger le programme de PRIDAES 6.


"Usage et paysages de la mer et de son littoral du Rhône à la Côte d'Azur, de l'Antiquité à nos jours"

56e congrès de la Fédération Historique de Provence a eu lieu les 12 et 13 octobre 2012 à la Maison des associations Nice-Garibaldi.

Télécharger le programme


"Genre et sexualité dans la présidentielle française de 2012"

Colloque international organisé par le Mage-CNRS avec le soutien de l'ERMES, a eu lieu le jeudi 27 septembre 2012 à la Sorbonne (Amphi Durkheim).

Télécharger le programme

http://recherche.parisdescartes.fr/mage/Phototheque/Colloques-internatio...


"Groupes d'intérêt et gouvernement local".

Colloque organisé à l'UFR Droit et Science politique (21-22 juin 2012).

Télécharger le programme du colloque GIGL

Cette manifestation scientifique propose de remettre sur le métier, dans une approche résolument interdisciplinaire, la notion de groupes d’intérêt à partir de l’analyse, historique et contemporaine, de terrains localisés. Une conception large, croisant les regards disciplinaires et les méthodologies, permettra d’envisager des groupements organisés à l’importance locale variable et aux modes d’action hétérogènes.
Comment se constituent et se manifestent les groupes d’intérêt dans le gouvernement des territoires, et plus largement dans la vie publique locale ?

Il s’agit ainsi de s’intéresser autant aux groupes en eux-mêmes qu’à leurs relations avec les institutions publiques locales.


« (Re)penser les alternances en Science politique »

Les 8 et 9 décembre 2011, le laboratoire ERMES a organisé, à l'UFR Droit et Science politique, ce colloque international qui faisait suite au séminaire "Études politiques" organisé par le laboratoire en 2010-2011. Il a eu lieu à l'UFR Droit et Science politique de Nice (Domaine Trotabas) et a obtenu le soutien de l'Association française de Science politique, de l'UNS, ainsi que du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d'Azur et du Conseil général des Alpes-Maritimes.

Télécharger le programme du colloque "(Re)penser les alternances en Science politique"


« La rhétorique démocratique en temps du crise »

Colloque organisé par le laboratoire ERMES les 20 et 21 janvier 2011.

Télécharger le programme


« Protection et valorisation des ressources naturelles dans les Etats de Savoie du Moyen-âge au XIXe siècle. Contribution à une histoire du développement durable »

Colloque organisé à Cunéo (Italie) les 6 et 7 octobre 2011.

Télécharger le programme du PRIDAES V

La protection et la valorisation des ressources naturelles et environnementales n’est pas nouvelle, malgré le relief que prend cette question depuis quelques décennies. Au détour des archives, de multiples questions relatives à ces thématiques affleurent régulièrement, et un programme tel que le PRIDAES peut légitimement s’orienter vers l’étude de pratiques, de règles et d’institutions qui, aux yeux de beaucoup, n’ont pas d’histoire.
La thématique générale du colloque PRIDAES V est celle de la protection des ressources à commencer par les eaux et les forêts, ainsi que les activités qui y sont attachées : exploitations forestières, pêche, chasse, cueillette, préservation des espèces animales, végétales, espèces protégées et espèces nuisibles.... De la même manière, sont concernées aussi les ressources énergétiques et leur exploitation : bois, charbon, eau, vent, traction animale, métaux, mines... Mais cette thématique s’étend aussi plus largement à la protection des espaces et des paysages soumis notamment à des risques naturels ; cela concerne les aléas climatiques (gel, grêle, sècheresse, inondations, crues, endiguements ...), la protection des sols (contre les glissements de terrain ou les avalanches), celle des berges et des littoraux. Enfin, l’exploitation des ressources conduit aussi à s’interroger sur les pratiques agricoles et pastorales, en abordant les multiples questions touchant à l’utilisation des sols, les défrichements, les jachères, les brûlis, l’arrosage, l’irrigation, la fertilisation, le pâturage ou surpâturage, mais aussi la régénération de la végétation (pépinières, jardins...).

 


« Consentement des populations, plébiscites et changements de souveraineté en Europe occidentale de la Révolution au lendemain de la première guerre mondiale » 


Colloque organisé à Nice les 27 et 28 septembre 2010 et à Chambéry les 30 septembre et 1er octobre 2010.

Télécharger le programme du PRIDAES IV

A l’occasion du 150e anniversaire de l’annexion de Nice et de la Savoie à la France, le laboratoire ERMES (Centre d’histoire du droit Maryse Carlin) de l’Université de Nice-SophiaAntipolis et le laboratoire CDPPOC de l’Université de Savoie, organisent conjointement, dans le cadre du PRIDAES (Programme de Recherche sur les Institutions et le Droit des Anciens Etats de Savoie) un colloque international et interdisciplinaire sur le thème : « Consentement des populations, plébiscites et changements de souveraineté en Europe occidentale de la Révolution au lendemain de la première guerre mondiale ».


« Propriété individuelle et propriété collective dans les Etats de Savoie - Contrats, pratiques et institutions » 


« Beni comuni e individuali negli stati di Casa Savoia Contratti, pratica e istituzioni » 


Colloque organisé à Turin les 09 et 10 octobre 2009

Télécharger le programme du PRIDAES III

Le colloque « Propriété individuelle et propriété collective dans les Etats de Savoie » est le troisième colloque du P.R.I.D.A.E.S. (Programme de Recherche sur les Institutions et le Droit des Anciens Etats de Savoie) ; un premier colloque a en effet été organisé à Nice en novembre-décembre 2007 sur le thème « Pouvoirs et territoires dans les Etats de Savoie » et un deuxième à Imperia en janvier 2009 sur le thème « Communications maritimes et terrestres dans les Etats de Savoie ». Il s’agit cette fois-ci d’aborder le droit des biens et de la propriété, qui constitue un thème classique pour les historiens du droit ; toutefois l’histoire de la propriété de part et d’autre des Alpes aux temps modernes est susceptible de révéler l’existence de particularismes qui résistent à la montée en puissance de la propriété privée et illustrent la permanence de pratiques liées aux propriétés simultanées. Y seront abordés des thèmes classiques du droit de propriété dans une société rurale et pastorale à la jonction d’influences juridiques (simultanéité coutumière et exclusivisme) : jouissance, possession, usufruit, tenures, servitudes, droits d’usage ou troubles de voisinage... mais également la persistance du droit féodal ou des questions relatives à la propriété de « personnes publiques », Eglise ou communautés d’habitants. La chronologie envisagée pour ce colloque est nécessairement large, et va des origines médiévales de la Maison de Savoie jusqu’au XIXe siècle avec les conséquences de changement de souveraineté. Quant à son assise géographique, toutes les aires territoriales des Anciens Etats de Savoie, quelle qu’ait été la durée de leur destin politique commun, peuvent être concernées : Savoie, Tarentaise, Maurienne, Piémont, Montferrat, Valsesia, Val d’Aoste, comté de Nice, Bugey, Bresse, Dombes, Chablais, Pays de Vaud, Carouge, Sardaigne, Ligurie, ...

 


« La spécificité du sport à l’épreuve du Droit » 


Colloque organisé à Nice le 16 janvier 2009.

Télécharger le programme du colloque

Le débat sur la spécificité juridique du sport est très ancien et reste d’actualité. Si la spécificité juridique du sport est déjà reconnue, elle n’est appliquée que de façon ponctuelle et limitée sans remettre en cause certaines conséquences malheureuses de l’arrêt Bosman. Les fédérations sportives, nationales et internationales, réclament une reconnaissance plus large de la spécificité du sport qui se traduirait, notamment, par une adaptation du droit communautaire (proposition du « 6+5 », protection des clubs formateurs….). Aujourd’hui, plusieurs pays, dont la France, sont sensibilisés à ces revendications qui, pour la première fois, sont susceptibles d’aboutir. 
Si l’on veut avancer sur le terrain de la spécificité du sport, il faut déterminer en quoi le sport est, dans son essence et pas seulement dans son extériorisation, une activité sociale particulière et pour quelle raison il appelle un traitement spécifique lorsqu’il est exercé à titre professionnel. Or, force est de constater qu’encore aujourd’hui la notion de spécificité du sport reste floue. On a souvent l’impression que son invocation relève davantage de l’affirmation voire de l’incantation que de la démonstration, de l’intuition plus que de la déduction, du sentiment plus que du raisonnement. Il en résulte que l’on est incapable de définir ce que l’on peut mettre dans l’expression « spécificité du sport » et plus encore d’en fixer précisément les limites. 
Ce n’est qu’en établissant les fondements de la spécificité du sport que l’on pourra légitimer un traitement spécifique du sport et fixer le domaine de ce traitement spécifique. Faute de ces fondements indiscutables, le sport ne saurait prétendre à spécificité juridique. Tel est l’objet du Colloque envisagé : analyser en profondeur la spécificité du sport afin de permettre de fonder juridiquement les adaptations réclamées par les acteurs du monde du sport.


'Communications maritimes et terrestres dans les Etats de la maison de Savoie' 

« Comunicazioni marittime e terrestri negli Stati della casa di Savoia » 


Colloque organisé à Imperia les 09 et 10 janvier 2009

Télécharger le programme du PRIDAES II

Dans le cadre du P.R.I.D.A.E.S. (Programme de Recherche sur les Institutions et le Droit des Anciens Etats de Savoie), un premier colloque a été organisé à Nice en novembre-décembre 2007 sur le thème « Pouvoirs et territoires dans les Etats de Savoie ». Cette collaboration scientifique va se poursuivre par un deuxième colloque se tenant à l’invitation des historiens du droit de l’Université de Gênes et portant sur un thème correspondant à la diversité et la richesses des composantes du P.R.I.D.A.E.S. : « Communications maritimes et terrestres dans les Etats de Savoie » 
Derrière cette problématique générale et interdisciplinaire, plusieurs thèmes apparaissent : 
Ces relations sont envisagées d’abord sous l’angle des voies de communication et des infrastructures elles mêmes (choix des tracés routiers, ferroviaires, statuts de ces voies, itinéraires, voies maritimes, équipements portuaires, ouvrages d’art, entrepôts,…), ainsi que des moyens de les emprunter (moyens de transport, traction animale, véhicules à moteur, navires, trains,…). 
Diverses communications abordent également l’utilisation des voies de communication (à des fins commerciales mais également à d’autres fins : transports de voyageurs, de troupes, service postal,…). 
Cela suppose d’aborder ensuite les acteurs, individuels ou collectifs des activités de communication (commerçants, sociétés de commerce, corporations, acteurs institutionnels,…) ; les règles qui encadrent l’utilisation de ces voies (conditions juridiques du transport, droit commercial, usages, techniques commerciales, effets de commerce, contrats, assurances, droit du travail, contentieux et juridictions,…) ; les multiples obstacles : obstacles naturels (relief, climat,…), humains (conditions et risques du voyage, accidents, …), sanitaires (quarantaines, blocus sanitaire,…) techniques, juridiques, politiques (guerres, blocus…), économiques, financiers (banques, capitaux, crédit, change, monnaie,…) ainsi que les moyens de les surmonter ; enfin les contrôles qui pèsent sur ces activités (politique douanière, effets de frontière,…).


« L’élu local : changements ou continuité ? » 


Colloque organisé à Nice les 31 janvier et 1er février 2008

Actes parus fin mars 2009 aux éditions PUG, collection « Libres cours », sous le titre L’élu local aujourd’hui

Télécharger le programme du colloque

Alors que se profilent les élections municipales et cantonales de 2008, ce colloque est destiné à analyser les éventuelles mutations qui affectent l’exercice de responsabilités politiques locales. Il ne fait guère de doute que les élus locaux doivent concilier des rôles et des contraintes plus hétérogènes. Doit-on dans ce cas admettre l’avènement de nouvelles figures d’élus, comme semble en témoigner une succession d’expressions utilisées depuis quelques années ("l’élu animateur", "l’élu entrepreneur", "l’élu manager") ? Peut-on distinguer clairement des pratiques "passées" et "récentes" ? Ne doit-on pas imaginer une actualisation de registres d’action ? 
Cette problématique est d’une acuité toute particulière au regard du renforcement des transferts de compétences, mais aussi de la complexification de la gestion publique, des savoir-faire d’expertise, de la montée de nouveaux protagonistes (comme le juge), etc. 
Pour répondre à ces interrogations, le colloque réunira des politologues, historiens, et juristes désireux de scruter l’actualité de la condition d’élu local aujourd’hui.


« Pouvoirs et territoires dans les Etats de Savoie » 


Colloque organisé à Nice du 29 novembre 2007 au 1er décembre 2007

Télécharger le programme du PRIDAES I

Ce colloque s’inscrit dans le cadre du P.R.I.D.A.E.S. (Programme de Recherche sur les Institutions et le Droit des Anciens Etats de Savoie), et aborde la question des rapports entre les pouvoirs et les territoires, pouvoir central et pouvoirs locaux, territoire de l’Etat et territoires des Etats. 

Derrière cette problématique générale et interdisciplinaire, plusieurs thèmes seront abordés : les relations de pouvoir sont d’abord celles qui s’établissent entre le centre et la périphérie, où se dessine un vaste mouvement qui va de l’autonomie à la centralisation, des Etats à l’Etat, du duché de Savoie au royaume de Piémont-Sardaigne. Ces relations sont envisagées ensuite sous l’angle des idées politiques pour étudier les œuvres de ceux qui les expliquent, les justifient ou les condamnent, mais évidemment aussi sous l’angle institutionnel, qu’il s’agisse de l’administration centrale chargée de la gestion des territoires, comme des institutions locales. Parallèlement, divers types d’institutions (politiques et administratives, judiciaires, financières, sociales, culturelles ou religieuses) font l’objet d’une communication, dans la mesure où elles illustrent les relations de pouvoir dans les territoires des Etats de Savoie. Quant à ces espaces, leur étude ne se limite pas à leur administration, elle concerne aussi leur délimitation, leur intégration, leurs transformations ou leurs résistances pour la défense de leur identité. Enfin, au-delà des auteurs et des acteurs de cette vaste entreprise d’administration et de gestion des territoires à tous les niveaux du pouvoir, cela suppose aussi d’en évoquer les trajectoires, à travers les moyens, les résistances et les conséquences, aussi bien sur le plan politique ou juridique, qu’au niveau humain ou économique.