Lucie BARGEL


Maîtresse de conférences en science politique

Habilitée à diriger des recherches en sciences sociales (EHESS, 2017).

Directrice du laboratoire ERMES

Fellow de l'Institut des Migrations (2018-21)

Membre junior de l'IUF (2019-2024)

lucie(point)bargel(at)univ-cotedazur.fr

 

 

 

Thématiques de recherche

Socialisation : socialisation au métier politique, effets socialisateurs de l'engagement militant

Genre et rapports sociaux de sexe : genre et militantisme, parité en politique, engagement féministe depuis mai 68

Ethnographie du vote et des espaces politiques locaux, mondes ruraux et montagnards

Rapports à l’État et à la Nation

Effets politiques des migrations

Responsabilités

Directrice d'ERMES depuis 2018

2011-19 : Directrice du parcours "recherche" du Master 2 Expertise du politique et action publique

2016-18 : Co-directrice du M2 EPAP

2014-17 : Co-directrice du M1 Science politique

Enseignements (depuis 2010)

Depuis 2010 à l'Université de Nice :

    CM « Sociologie politique et vie politique » (Licence 1 Droit et Science politique, 30h)

CM « Fondamentaux de la science politique » (Licence 2 Droit et Science politique, 30h)

CM « Sociologie des comportements politiques » (Licence 3 Science politique, 30h)

CM « Médias et pouvoirs » (Licence 3 Science politique, 30h)

CM « Introduction à la sociologie » (Licence 3 Science politique, 30h)

CM « Politique européenne » (Master 1 Science politique, 30h)

TD « Méthodes appliquées » (Master 1 Science politique, 15h)

CM « Droit des élections » (Master 2 Expertise du politique et action publique, 24h)

CM "Citizenship, Vote and Migrations" (Master 2 Migration studies, 18h)

Encadrement de mémoires de M1 et de M2R

Encadrement des stages d’initiation à l’enquête de terrain.

 

2015-17 :         Séminaire « Sociologie des pratiques vestimentaires » à l’EHESS avec Pascal Barbier, Amélie Beaumont, Muriel Darmon et Lucile Dumont.

2012 :              Enseignante invitée au Collège universitaire français de Saint-Pétersbourg : « Genre, citoyenneté, pouvoirs et politique » (24h)

 

Publications

 

L'essentiel de ces publications est en accès libre sur HAL-SHS

Livres

2019, La fabrique frontalière des attachements politique. Ethnographie historique de la vallée de la Roya (France-Italie, XIXè-XXIè siècles), Paris, Karthala, coll. « Questions transnationales », à paraître.

2009, Jeunes socialistes/ jeunes UMP. Lieux et processus de socialisation politique, Paris, Dalloz, coll. « Nouvelle bibliothèque de thèses », 765 p.

 

Livres et numéros de revue en collaboration

  • 2016, Politiques de l'alternance. Sociologie des changements (de) politiques, Editions du croquant, Coll "Sociopo", 412 p. Direction et introduction ("Une sociologie politique pour les alternances au pouvoir", pp.15-62) avec Philippe Aldrin, Nicolas Bué et Christine Pina.

  • 2013, dossier « Présidentielle 2012 », Genre, sexualité et société, hors-série n°2. Direction et introduction du numéro avec Marion Paoletti, Margaret Maruani, Sandrine Lévêque et Catherine Achin.

  • 2010, dossier « Enquêter dans des partis politiques. Perspectives comparées », Revue internationale de politique comparée, vol. 17, n°4. Direction et introduction du numéro avec Myriam Aït Aoudia, Carole Bachelot, Hélène Combes, Stéphanie Dechezelles, Nathalie Ethuin, Florence Haegel, Catherine Leclercq, Elise Massicard et Anne-Sophie Petitfils.

  • 2009, dossier « L’engagement dans des partis politiques de droite », Revue française de science politique, vol. 59, n°1. Direction et introduction du dossier (pp. 5-6) avec Stéphanie Dechezelles.

  • 2007, dossier « (En) quêtes de genre », Sociétés & représentations, n° 24, 391 p. Direction du numéro avec Magali Della Sudda et Frédérique Matonti.

  • 2007, Sexes, genre et politique, Paris, Economica, Coll. « Etudes politiques », 184 p. Avec Catherine Achin, Delphine Dulong, Eric Fassin, Christine Guionnet, Stéphanie Guyon, Clémence Labrouche, Stéphane Latté, Pierre Leroux, Sandrine Lévêque, Frédérique Matonti, Marion Paoletti, Christiane Restier-Melleray, Philippe Teillet et Aurelia Troupel.

Articles dans des revues à comité de lecture

Rapport

Contributions à des ouvrages collectifs

  • 2020, "Les élections sans les opinions. Ethnographie et rapports aux institutions électorales", in Martina Avanza, Sarah Mazouz et Romain Pudal (dir.), La politique au ras des pratiques. Ce que l’ethnographie fait à la science politique, ENS Editions (à paraître).
  • 2019, "Une frontière morcelée. Une histoire longue du passage de la vallée de La Roya", in Romain Bertrand et Patrick Boucheron (dir.), Faire musée d’une histoire commune. Rapport de préfiguration de la nouvelle exposition permanente du Musée national de l’histoire de l’immigration, Seuil.

2018, avec Bleuwenn Lechaux et Camille Masclet, « Les féministes à la conquête de l’espace », in Changer le monde, Changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Arles, Actes Sud, pp. 679-710.

2018, avec Camille Masclet, « Les espaces politiques locaux, laboratoires de l’institutionnalisation du féminisme », in Changer le monde, Changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Arles, Actes Sud, pp. 779-812.

2018, avec Camille Masclet et Lydie Porée, « “Le privé est politique”. Des sexualités, conjugalités et maternités féministes ? », in Changer le monde, Changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Arles, Actes Sud, pp. 879-908.

2018, avec Olivier Fillieule, « Les féministes de la deuxième vague à Marseille », in Marseille années 68, Paris, Presses de Sciences Po, pp. 377-494.

Compte-rendus de lecture

  • Depuis 2015 : responsable avec Marion Charpenel et Alban Jaquemart de la recension bibliographique annuelle sur le genre de la Revue française de science politique.

  • 2014, avec Laura Giraud, compte-rendu de B. Petric, Democracy at Large. NGOs, Political Foundations, Think Tanks and International Organizations (Palgrave Macmillan, 2012) in Revue internationale de politique comparée, vol. 21, n°2.

  • 2013, compte-rendu de L. Bantigny et A. Baubérot (dir.), Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (PUF, 2011), in Le mouvement social.

  • 2013, compte-rendu de E. Van Haute, Party membership in Europe (Editions de l'ULB, 2011) in Revue française de science politique.

  • 2012, « Les municipales à Paris en 2008. Une approche contextualisée du processus électoral », Métropolitiques, 6 avril 2012. (compte-rendu de E. Agrikoliansky, J. Hertaux et B. Le Grignou (dir.), Paris en campagne, Ed. du Croquant, 2012).

  • 2012, compte-rendu de R. Lefebvre, Les primaires socialistes. La fin du parti militant, (Raisons d’agir, 2011) in Revue française de science politique, vol. 62, n°2, pp. 328-329.

  • 2011, compte-rendu de R. Murray, Parties, Gender Quotas and Candidate Selection in France (Palgrave MacMillan, 2010) in Revue française de science politique, vol. 61, n°5, pp. 1005-7.

  • 2010, compte-rendu de O. Fillieule et P. Roux (dir), Le sexe du militantisme (Presses de Sciences Po, 2009), in Travail, genre et société, n°24.

  • 2010, compte-rendu de « Présidentielle 2007. Scènes de genre », Mots. Les langages du politique », in Clio 2/2010 (n° 32), p. n14.

  • 2010, compte-rendu de C. Wolbrecht, K. Beckwith et L. Baldez (dir.), Political Women and American Democracy (Cambridge University Press, 2008) in Revue française de science politique, vol. 60, n°3.

  • 2005, « Femmes d’ici et d’ailleurs », Le Monde diplomatique, novembre, p. 33. (Compte-rendu de M. Maruani (dir.) Femmes, genre et société. L’état des savoirs, La Découverte, 2005 et de P. Tabet, La grande arnaque Sexualité des femmes et échange économico-sexuel, L’Harmattan, 2004.